Protocole d’intervention


 

  • 1er Rendez-vous avec prise de contact et séance découverte de l’activité (qui _MG_2867+PORTRAITpermet d’évaluer la réceptivité des personnes et permet ainsi de définir les futurs bénéficiaires : il s’agit d’un premier contact avec les animaux).
  • Signature d’une convention entre votre établissement et Lien Knin pour une durée déterminée. Un minimum de 6 séances à raison d’une séance/semaine à une séance/mois est nécessaire afin d’observer les bienfaits. La médiation animale est une activité à moyen-long terme où les notions de temps, de régularité et de répétition sont extrêmement importantes.
  • Un (ou des) référent(s) coordinateur(s) est(sont) nommé(s) afin de porter le projet au sein _MG_3568+PORTRAITde votre établissement. Son rôle est capital puisque c’est avec lui que l’intervenante Lien Knin va construire les séances au fur et à mesure. Il doit entre autre préparer et accompagner dans de bonnes conditions les résidents avant, pendant et après chaque séance, créer du lien entre les séances, informer les équipes et les familles du travail effectué, préparer la salle d’activité etc.
  • Un groupe de résidents participant à l’activité est constitué (maximum 6 personnes par groupe). Lien Knin impose 3 critères pour la sélection des personnes : il faut obligatoirement qu’elles soient volontaires, ni allergiques, ni potentiellement violentes (aucune violence sur les animaux ne pourra être tolérée).
  • Des objectifs globaux et individualisés pour chaque participant sont définis. IMG_0293+PORTRAITAprès chaque séance de médiation animale, le référent et l’intervenante Lien Knin se réunissent afin de noter les observations des participants à l’aide de Grilles d’Évaluations Individuelles élaborées et transmises par Lien Knin. Ces observations servent de base aux séances de travail suivantes et permettent de réaliser un bilan trimestriel, semestriel ou annuel. Des fiches de renseignements, complétées préalablement par le référent, nous permettent d’avoir des informations complémentaires sur le participant (hors séance).
  • Une salle d’intervention (agréable, fermée et sans passage) et le matériel nécessaire sont définis et réservés aux dates prévues de l’activité. Le lieu de pause des animaux à l’extérieur entre deux groupes est également défini.
  • Différents ateliers spécifiques et adaptés à chacun sont proposés durant l’activité en fonction des objectifs globaux et individuels définis avec le référent. Un travail d’équipe se met progressivement en place où référent et intervenante Lien Knin travaillent en étroite collaboration.

 


Télécharger la plaquette Lien Knin : cliquez ici


don_406

Les commentaires sont fermés